POUR DES PRUNES

Mis à jour : 22 mars 2019





Grabélie Notronc a reçu le prix des lecteurs de « Suicide Hebdo » pour son dernier roman : « S’ouvrir Les Veines Dans Les Cévennes ».
Une version moderne de "La Pelle et la Blette", torchée sous gastro entérite et en moins de dix minutes, par la célèbre romancière belge qui respire la joie de vivre et surtout, beaucoup de drogue dures.
Elle déclare toute fière, entre un Xanax et une coupe de champignons moisis : « si je suis aussi glaciale et suffisante, c’est parce que : depuis que Placid Ulric m’a quittée, je suis amoureuse d’un platane exhibitionniste ».
On aurait aimé finir par un commentaire pertinent, suivi d’une punchline bien sentie mais vu qu’on voit pas bien le rapport, on va plutôt se resservir un verre et lui écrire, pour insulter ses parents…

  • Grey Facebook Icon
  • Grey Instagram Icon
  • Grey Twitter Icon

© 2019 TRONIC-INC

in the one again a steak